2018 a été une année faste pour le marché manga français. Avec plus de 16 millions d’exemplaires vendus, on peut dire que tout va bien. Si on faisait une pile avec ce nombre de titres, comme on le fait avant de les ranger dans nos bibliothèques, on aurait plus de 770 tours Eiffel. (Pas les bibelots, la vraie ! ) Mais qu’en est-il de la structure de ces ventes ? Quelles sont les licences qui poussent vers le haut et amènent toujours plus de lecteurs en librairie ? Sans vouloir gâcher la surprise, One Piece d’Eiichiro Oda est en tête… Par Maxime A. Bender.

Dans notre dernier podcast, nous vous révélions la huitième licence qui vend le plus de mangas en France. Celle-ci n’est autre que Tokyo Ghoul, bien boosté par Tokyo Ghoul Re: qui a bénéficié de la sortie de 5 tomes pour l’année 2018. D’ailleurs, on s’étonnait que personne n’essayait de s’enorgueillir. Au contraire, l’impression laissée par ce manga serait celle d’un titre en manque de hype. Alors Tokyo Ghoul, le seinen mal aimé ? C’est l’objet de cette émission :

Un second pas si étonnant

Le podium des meilleures ventes mangas de l’année 2018 se complète avec une œuvre qui a tiré sa révérence ou presque : Fairy Tail. Portée par la fin de sa trame principale et des spin-off attractifs, la licence se place à la seconde position. Il faut dire qu’on décompte 8 publications en douze mois, et un passif de 63 volumes. Mathématiquement, ça aide beaucoup. Mais c’est aussi symbolique d’une marque en bonne santé, et d’une politique commerciale efficace de la part de son éditeur Pika. Les cinq premiers tomes étaient en effet à trois euros toute l’année. Résultat, c’est le volume 1 de Fairy Tail qui s’est le plus écoulé. En mars 2019, la suite, Fairy Tail 100 Year Quest, arrive en France dans la peau d’un best-seller annoncé.

Les cent mille boules de cristal

À la troisième place du classement, on retrouve l’inusable licence qui a vu le jour dans les pages du Weekly Shônen Jump en 1984 : Dragon Ball. Toutes les éditions du manga d’Akira Toriyama continuent de se vendre efficacement. De la toute première à la Perfect. Les anime comics sont en bonne santé. Mais surtout, Dragon Ball Super est au firmament ! Le tome 3 du titre supervisé par le maitre et dessiné par Toyotaro est d’ailleurs le seul volume en France à avoir dépassé la centaine de milliers d’exemplaires. Goku est éternel, dans nos cœurs comme dans nos porte-monnaies.

Pas encore de Two Piece

Concernant le top 5, que dire de One Piece ? Numéro un depuis plusieurs années, il va falloir que Luffy prenne sa retraite pour que le manga des plus célèbres pirates de la planète puisse être délogé. Son rival principal à l’avenir pourrait être le plus jeune de la bande : My Hero Academia. Déjà quatrième licence en France, le héros de l’UA gagne chaque jour des fans supplémentaires, en 2018 parmi les séries installées, c’est la meilleure vente d’un tome 1. En 2019, il faudra tout de même beaucoup plus que la cavalerie pour passer en tête. En attendant, Naruto est devenu Hokage, mais il est là et il va bien. C’est la licence qui complète le top 5, bien aidé par le rejeton Boruto. Un prix d’appel à trois euros a probablement dû contribuer à la popularité des ninjas de Konoha, car le volume 1 de Naruto reste le plus vendu de toute la série encore cette année.

Berserk = inusable

Dans le reste des 10 premières licences, en dehors de Tokyo Ghoul, nous avons peu de surprises. L’attaque des Titans et One Punch Man sont bien là, tout va bien. Attendons de voir si l’animé OPM prévu pour avril aura un effet sur les ventes, ce qui serait logique. Si surprises il y avait, elles viendraient plus des 9e et 10e. Assassination Classroom s’est terminé cette année (mais garde un peu de sursis avec Koro Quest) et n’arrête pas de convaincre. Pour Berserk, qui malgré la sortie d’un seul et unique volume l’an passé, il continue de satisfaire chaque génération de lecteurs en France depuis 1996. C’est vraiment fou ce succès chiffré de Berserk quand on y pense. On n’oserait pas imaginer ce que déclencherait la venue de Miura dans l’hexagone !

L’orphelinat à la mode

Concernant les licences de la onzième à la vingtième place, elles sont drivées par LA nouveauté de l’année : The Promised Neverland (on vous encourage d’ailleurs à écouter notre analyse des cinq premiers tomes). On peut totalement imaginer que Emma va conduire son manga encore plus haut en 2019. Derrière, il y a des valeurs sûres comme Black Clover ou Seven Deadly Sins. On est toujours surpris de voir Ki & Hi dans ce classement. Mais les faits sont là, avec seulement trois volumes, le hit du rire jaune se met bien ! Deux grosses licences japonaises issues de l’univers des jeux vidéos assurent leurs arrières, ce sont Pokemon et Zelda. Puis il y a les anciens, GTO (et ses rééditions et ses spin-off en nombre : 30 publication en 2018 ), Gunnm, bien porté par la politique édito de Glénat et l’actualité du film, et enfin… Death Note, encore et encore cité parmi les immanquables. La dernière surprise c’est Platinum End. Sans faire de bruit, le talent de Oba et Obata est toujours reconnu à sa juste valeur dans l’hexagone.

La concurrence est rude

Elles sont restés sur la touche, mais elles ne sont pas très loin de la vingtième place. Elles, ce sont des licences comme Bleach ou Splatoon. On remarquera que Radiant, boosté par la production d’un animé au Japon, est aussi dans le groupe des poursuivants. Un groupe dans lequel nous trouvons également Black Torch, qui a eu une superbe année, et Black Butler dont l’anniversaire sera fêté en grande pompe en 2019 par son éditeur, Kana. Fire Force gagne encore du terrain (un animé est à venir aussi cette année), et Hunter X Hunter est plombé par son manque de régularité de parution. On peut aisément imaginer que d’autres nouveautés de 2018 feront leur apparition dans ce classement l’an prochain. On pense à des titres comme l’Atelier des Sorciers, Dr Stone, ou Edens Zero. Dans tous les cas, le manga se porte à ravir en France, et finalement c’est ça la meilleure nouvelle.

 

Retrouvez le classement complet des ventes de mangas par licence en 2018 ci-dessous. En visuel, ce sont les publications sorties dans l’année.

  1. One Piece (Eiichiro Oda )

  2. Fairy Tail (Hiro Mashima )

  3. Dragon Ball (Akira Toriyama )

  4. My Hero Academia (Kohei Horikoshi )

  5. Naruto (Masashi Kishimoto )

  6. One Punch Man (One et Yusuke Murata )

  7. L’attaque des Titans (Hajime Isayama )

  8. Tokyo Ghoul (Sui Ishida )

  9. Assassination Classroom (Yusei Matsui )

  10. Berserk (Kentaro Miura )

  11. The Promised Neverland (Kaiu Shirai et Demizu Posuka )

  12. Black Clover (Yuki Tabata )

  13. Seven Deadly Sins (Nakaba Suzuki )

  14. Ki & Hi (Kevin Tran et Fanny Antigny)

  15. Pokemon (Satoshi Tajiri )

  16. GTO (Toru Fujisawa )

  17. Death Note (Tsugumi Oba et Takeshi Obata )

  18. Platinum end (Tsugumi Oba et Takeshi Obata )

  19. Zelda (Shigeru Miyamoto et Takachi Tezuka )

  20. Gunnm (Yukito Kishiro )

Nous avons établis ce classement par licence globale. Ainsi Dragon ball, qu’il soit Z ou Super compte pour un.