La nostalgie c’est un sentiment très particulier. Lorsqu’il se raccroche à une œuvre telle qu’un manga, c’est d’autant plus subjectif. En résulte une sorte de légère mélancolie mêlée à quelques regrets et de la tristesse. Ces regrets sont d’ailleurs le point central de cette émission, puisque nous allons mettre en avant des titres que l’on aurait adoré voir bien plus en haut de l’affiche. Ou peut-être l’ont-ils été ? Mais ils se sont fait dépasser par des héros plus modernes… Mais ce qui est certain, c’est que ce sont des histoires « chouchous » qu’on aime en secret ou non. De Satan 666 à Otaku Girls en passant par Black Cat, voici nos mangas oubliés, première partie.

Nos petits trésors

Des mangas que l’on estime trop oubliés, on en a tous. Nos bibliothèques en sont parfois remplies. Et ce sont même ceux que l’on conseille à notre entourage lorsqu’on veut sortir des sentiers battus et affirmer ses connaissances. Nous sommes tous quelque part des « forceurs » avec ces mangas. Mais on ne le fait pas sans raison, et c’est bien souvent parce qu’on y voit des qualités intéressantes qu’on le fait. Ou parfois, on les range dans un coin et on se sent fort d’avoir dégotté ce récit que nous sommes peu à connaitre. Dans tous les cas, ce sont des œuvres avec des atouts indéniables. Dans tous les cas se sont des auteurs qui mérite que l’on s’intéresse à eux.

Une sélection drastique

Pour les sélectionner, comme à chaque fois nous nous sommes imposé quelques règles :
– Ne pas prendre trop de mangas qui ne sont plus commercialisés
– Choisir des titres aux ventes qui pourraient éventuellement être meilleures
– Il ne doit plus (ou presque) bénéficier de communication de la part de son éditeur.
Résultats, nous avons neuf mangas qui nous tiennent à cœur, et pour chacun nous en parlerons avec foi, nous évoquerons leurs auteurs, pourquoi on a pris ce titre plus qu’un autre, et surtout… pourquoi c’est oublié ! Replongez dans les années 90 et 2000 avec Julie, Kanyar et Maxime ! Et pour prolonger le débat, venez sur #5dc le groupe de débat autour du manga.

Pour réagir, ayez le réflexe #5DC dans vos messages sur Twitter

 

Timing :

00:07:50 Satan 666 (Kurokawa – Square Enix)
00:17:03 Detroit metal City (12bis – Hakusensha )
00:26:56 Black Cat (Glenat – Shueisha )
00:34:11 Mlle Oishi, célibataire (Sakka – Shôdensha)
00:40:00 Bamboo Blade (Ki-oon – Square Enix )
00:47:25 I’ll – Generation basket (Glenat puis Tonkam – Shueisha )
00:53:49 Jusqu’à ce que la mort nous sépare (Ki-oon – Square Enix )
01:00:53 Otaku Girls (Doki-doki – Futabasha)
01:06:55 Mär (Kana -Shogakukan )

S’abonner au flux rss S’abonner sur Itunes

manga tv podcast abonnement RSS manga tv podcast abonnement itunes

S’abonner sur Deezer


manga tv podcast deezerla 5e de couv 250

Une blague vous gêne ? Un avis vous choque ? Un faux raccord dans le son ? Faites-le nous savoir :

About the Author:

2 Comments

  1. […] nouvelle partie des manga oubliés de la 5e de Couv’ ! Des manga qui nous ont marqué dans notre enfance ou ces dernières […]

  2. Le top de nos mangas oubliés 17 octobre 2019 at 17 h 58 min - Reply

    […] première avec du sport, du shojo et de la grosse bagarre […]

Leave A Comment