[Attention Spoiler : si vous ne souhaitez pas être spoilé au sujet du film, nous vous déconseillons l’écoute de l’émission. ]
Dragon Ball Super Broly est un carton mondial. On en est déjà à plus de 100 millions de dollars de recette à travers la planète (on n’a malheureusement pas les chiffres pour l’intégralité des univers 1 à 12) pour ce film qui en a couté à peine plus de 8. La cash-machine s’affole. Les fans ont l’air ravis. Shenron est proche du burn-out. TOUT LE MONDE EST CONTENT ! Tous ? Oui et non… Car si on peut se réjouir de voir les saiyans en salle, il reste quelques questions… La première d’entre toutes… Pourquoi Broly ?

Géant vert

On s’est posé la question du choix de ce personnage. Un choix loin d’être anodin qui symbolise peut être plus de choses qu’e ce qu’apporte une réponse simple du genre « Parce que Broly ! » (Réponse somme toute acceptable au demeurant.) Broly, dans l’histoire des films Dragon Ball et dans la genèse de la licence Dragon Ball revêt de nombreux rôles. Alors, même s’il a tendance à s’habiller léger, le saiyan à tantôt eu le costume du personnage ignoré, parce que « pas canon », ou tantôt celui d’adulé pour sa puissance. Mais pour répondre à cette question, nous avons souhaité inviter deux journalistes du magazine Animeland : Bruno De La Cruz et Philippe Bunel qui ont cosigné (avec Stéphanie Ah-Fa) un dossier complet sur le film, la série, la licence, la vie.

Comment Broly ?

Ainsi, une fois passés les débats autour du film, des raisons de la présence de Freezer ou de la fusion Gogeta, nous nous sommes intéressés à ce qu’il y a derrière le film : des hommes, une production et même des animateurs français. Nous avons alors prolongé leur dossier sur les coulisses de fabrications. On s’est interrogé sur le sens de ce retour aux sources, on a regardé la tradition des films Dragon Ball, et on a imaginé la suite, avec Tarble entre autres… Donc c’est parti pour une heure de joute verbale avec Bruno, Flavien, Maxime et Philippe. Et pour prolonger le débat, venez sur #5dc le groupe de débat autour du manga.

Pour réagir, ayez le réflexe #5DC dans vos messages sur Twitter


Retrouvez Bruno et Philippe dans le magazine Animeland, en kiosque. Retrouvez Philippe dans l’ouvrage Un siècle d’animation japonaise (coécrit avec Matthieu Pinon) chez Ynnis édition.

 

S’abonner au flux rss S’abonner sur Itunes

manga tv podcast abonnement RSS manga tv podcast abonnement itunes

S’abonner sur Deezer


manga tv podcast deezerla 5e de couv 250

Une blague vous gêne ? Un avis vous choque ? Un faux raccord dans le son ? Faites-le nous savoir :