Fullmetal Alchemist est une œuvre incroyablement culte ! C’est d’ailleurs l’un des dix meilleurs lancements de mangas en France. Au panthéon du manga, l’œuvre d’Hiromu Arakawa peut être analysée de bien des façons. Dans ce podcast, nous vous proposons de confronter les regards de trois membres de l’équipe. Ainsi, la diversité et la richesse de cette série ne sont que mieux représentées. Vision tragique, vision optimiste, vision réaliste, chacun n’y voit pas toujours les mêmes ingrédients.

En quête de la pierre philosophale…

Publié pour la première fois en 2005 en France aux éditions Kurokawa, Fullmetal Alchemist nous plonge dans le destin chahuté de deux frères Alphonse et Edward Elric. Dans un pays où l’Alchimie est acceptée par tous et permet les plus grands miracles, ces deux garçons partent en quête de la légendaire pierre philosophale dans le but de retrouver leurs corps perdus des années auparavant. Un prix qu’ils ont dû payer, lors d’une pratique d’alchimie interdite : Ils ont voulu l’utiliser pour ressusciter leur mère. Engager dans l’armée, et devenu des alchimistes d’état, le chemin de la fratrie croisera d’innombrables dangers…

1 manga = 1 série animée + 1 autre série animée

Compilé en 27 tomes (ou en 13 tomes doubles) Fullmetal Alchemist a été adapté deux fois en animé. La première en 2003 comprenait 51 épisodes et proposait une fin alternative à la fin canon. La seconde, appelée Brotherhood et totalement fidèle à l’histoire originale, date de 2009 et fait 64 épisodes. Intrigue politique, humour, symbolisme, valeurs, et références sont autant de thématique abordée par l’équipe. Avant de donner votre vision, découvrez le croisement des regards de Flavien, Johnny et Julie dans cette nouvelle émission. Pour réagir, venez sur #5dc le groupe de débat autour du manga.

Pour réagir, ayez le réflexe #5DC dans vos messages sur Twitter

S’abonner au flux rss S’abonner sur Itunes

manga tv podcast abonnement RSS manga tv podcast abonnement itunes

S’abonner sur Deezer


manga tv podcast deezerla 5e de couv 250

Une blague vous gêne ? Un avis vous choque ? Un faux raccord dans le son ? Faites-le nous savoir :

Commentaires

Your email address will not be published. Required fields are marked *

3 comments on “Regards croisés sur Fullmetal Alchemist – La 5e de Couv’ – #5DC – Saison 4 Episode 12

  1. Fanny Jan 26, 2019

    Je n’ai pas encore tout écouter mais FMA est ce bien un shonen? Les personnages sont confrontés à des situations moralement dérangeantes très rapidement et des visions digne de l’enfer : pour moi FMA c’est digne d’un tableau de Jerome Bosch. Et en plus, Il y a des enjeux politiques un peu complexes. Pour moi, FMA va plus loin qu’un shonen classique, tout simplement parce que je ne le mettrais pas dans les mains de tout le monde.

    • ichitaka Jan 26, 2019

      Justement, on se pose la question dans le podcast. Il en a les principaux codes et on essaye de les décortiquer et il arrive même en s’en affranchir. A vrai dire, il y a tellement de choses à dire sur FMA qu’on a sûrement pas eu le temps de parler de tout !

  2. Merci d’avoir consacré une émission à FMA, qui est mon manga préféré de tous les temps! :3
    Je trouve que vous avez bien abordé cette oeuvre géniale à la fois tragique, à l’humour savamment dosé, qui évite tous les clichés (qui ont tendance à m’énerver dans les autres mangas) ainsi que ses particularités et sa grande part philosophique qui m’a profondément marquée.
    Et je suis parfaitement d’accord avec un des intervenants de l’émission: non, Winry n’est pas un personnage inutile. En plus de permettre à Edward de remarcher grâce aux automails qu’elle fabrique, elle est aussi la “grande sœur” des frères Elric, vu qu’ils ont grandit tous les trois ensemble et qu’elle est très attachée à eux. Elle joue une part importante dans l’histoire, même si ce n’est ni une alchimiste, ni une combattante comme les autres personnages féminins qui sont sur le devant de la scène (Izumi, Hawkeye…). Un des exemples les plus emblématiques étant après l’épisode du Laboratoire n°5 où elle remet les pendules à l’heure à Alphonse et que cela va permettre aux deux frères de se réconcilier. Même si elle ne cherche pas la pierre philosophale, elle mène sa propre quête intérieure lorsqu’elle se retrouve par deux fois confrontée à l’assassin de ses parents (non spoil :3). Donc voilà, c’est pour moi un personnage tout aussi important que les autres, avec son propre running gag de la clé anglaise, tout aussi drôle que les colères épiques de Ed sur sa petite taille 😀
    J’ai écouté quelques uns de vos autres podcasts, c’est vraiment une très bonne émission, toujours pertinente, et j’ai hâte d’écouter vos prochains épisodes. Bravo à toute l’équipe, bonne continuation et bonne année 2020.