Les chats noirs du manga !

17 août 2020

Les chats noirs ne portent pas malheur au manga, c’est certain. Chi, Félin pour l’autre, Nyankees, Walking Cat, les mangas avec des chats sont nombreux et les artistes japonais adorent en créer encore et encore. Ce n’est d’ailleurs pas pour déplaire aux lecteurs tant les ventes de ces histoires rencontrent un public grandissant. Mais ces petites boules de poils sont aussi présentes dans différentes œuvres, sans en être le point central. La plupart sont de fidèle sidekick, ou des personnages plus complexes qu’il n’y paraît. Le 17 aout est la journée mondiale du chat noir. C’est une date prévue pour réhabiliter des matous qui ne porte pas plus malheur que les autres. Ces chats sont toujours victime de superstitions, les laissant bien souvent en dernier dans les refuges.
Et pour mettre à l’honneur ces animaux aux pelages sombres, il n’y a rien de mieux que de trouver leurs héros dans nos séries favorites. On en a sélectionné cinq, et ils ont tous un impact sur le manga à leur façon.

Les chats noirs du manga

Yoruichi (Bleach)

C’est probablement le personnage de “chat noir” le plus célèbre du manga. Et c’est probablement le préféré également. Yoruichi est ex-commandant des opérations spéciales et ex-capitaine de la 2e division, elle est aussi la descendante d’une des plus nobles familles de la Soul Society. C’est un personnage complexe qui même si elle se transforme en chat de temps à autre est une guerrière accomplie et mémorable. On repense encore à son affrontement face à Aizen… Yoruichi était arrivée à la troisième place de notre grand sondage ninja l’an dernier.

Rago (Black Torch)

C’est probablement le plus puissant de toute la liste. C’est aussi celui qui a le plus mauvais caractère également. Rago est un Mononoke, un esprit-chat, qui doit fusionner avec Jiro, le héros du manga de Tsuyoshi Takaki. L’auteur a su lui donner un style inimitable et classique à la fois, faisant de lui un personnage mémorable malgré sa série composée de 5 tomes seulement. Ce manga peut paraitre trop court au gout de ceux qui l’ont adoré, mais il se tient parfaitement. D’ailleurs, c’était le sujet d’une émission consacrée à Black Torch :

Luna (Sailor Moon)

Elle, c’est la gardienne des guerrières du système solaire interne… Rien que ça ! Elle a plusieurs
milliers d’années et serait plutôt bleu nuit que noir… mais dans un manga, la différence est définitivement maigre au fil des pages. C’est elle qui guide Usagi à devenir Sailor Moon et qui lui confie les objets magiques qui lui donnent la force de terrasser le mal. Elle incarne la sagesse dans une série où les jeunes héroïnes ont tendance à foncer tête baissée.

Panther Lily (Fairy Tail)

Bien qu’étant une panthère (comme son nom l’indique), on le considère rapidement comme “le chat” de Gajil dans l’aventure créée par Hiro Mashima. Son sens de l’honneur et son manque d’humour en font un personnage atypique qui était capitaine de la garde de son monde à l’origine. Il rappelle également un autre célèbre chat noir de fiction, Blacksad, de Juanjo Guarnido. Et si vous voulez toujours plus de Fairy Tail, il y a de nombreux mois, on avait essayé de décortiquer le succès de ce manga :

Blair (Soul Eater)

Le personnage sexy de l’œuvre d’Atsushi Ohkubo est marquant notamment, car il apparait dans le premier chapitre du manga. C’est sous les traits d’une sorcière qu’on découvre Blair. En réalité, c’est une chatte magicienne, dotée d’une magie thématique dédiée à Halloween. Sous forme humaine, elle se révèle terriblement badass, et sous forme féline, elle sait nous charmer. Pour les amoureux de Soul Eater, on vous propose d’aller écouter notre émission sur les 10 ninjas de manga favoris des auditeurs de la #5DC. Vous allez entendre que Black Star est en bonne position :

 

Enfin, comment ne pas parler du manga qui par son titre rend largement hommage aux obscurs chats ? Black Cat bien évidemment ! C’est une série qu’on oublie encore trop souvent aujourd’hui. Signé des mains de l’auteur de To love ou plus récemment de Ayakashi Triangle, cet artiste nommé Kentaro Yabuki avait alors créé à l’époque une fresque d’aventure et d’action plus noire que ces séries suivantes. C’est d’ailleurs Kanyar, qui habituellement déteste les chats noirs ou blancs, qui en parlait dans notre première émission sur nos mangas oubliés :

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *